AVANCEES RECENTES DANS LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN

Breast Cancer Update

DUBAI 2022

 

In person or virtual

A Multidisciplinary Meeting

For all the professionals involved in breast cancer management

March 20-23

AVANCEES RECENTES DANS LA PRISE EN CHARGE DU CANCER DU SEIN

Les JFIM ont le plaisir de vous annoncer le prochain congrès Breast Cancer Update qui se tiendra du 20 au 23 mars 2022 à Dubaï, Émirats Arabes Unis.

Nous savons qu’il est aujourd’hui indispensable d’unir différentes spécialités pour traiter les cancers du sein qui présentent de nombreux profils d’entités nécessitant des prises en charges distinctes et personnalisées.

Pour une approche transversale et pluridisciplinaire sur le modèle des RCP

En effet, la carte d’identité génétique et le profil moléculaire des cancers devient un pilote « Key-driver » de la prise en charge à l’égal des facteurs pronostics historiques. De plus, du fait la multiplication des options diagnostiques et thérapeutiques qui intéressent toutes les disciplines, parler du cancer du sein ne peut se faire qu’à travers une approche transversale et multidisciplinaire.

Ce constat nous a conduit à imaginer de nouveaux formats pour nos conférences.
Le programme du congrès est donc construit sur le modèle d’une RCP, c’est-à-dire d’une réunion de concertation professionnelle multidisciplinaire.
Les sujets seront traités à travers le prisme de chaque spécialité impliquée dans la prise en charge. Une discussion finale sous forme de table ronde synthétique clôturera chaque séance.

Des avancées technologiques, thérapeutiques avec des bénéfices concrets

Le cancer du sein est l'un des rares cancers pour lesquels un test de dépistage efficace est disponible. La mammographie digitale 2D, souvent couplée à l’échographie permet la détection précoce de lésions de petites tailles, infra-cliniques permettant un taux de guérison supérieur à 90%.
Les progrès technologiques, TBD (tomosynthèse ou mammographie 3D), CESM-Angiomammographie ou IRM mammaire accroissent encore les performances de détection, d’évaluation pré thérapeutique, de la réponse au traitement et accompagnent le développement des techniques de radiologie interventionnelle diagnostiques comme thérapeutiques.

L’imagerie intervient à toutes les étapes de la prise en charge aux cotés de la chirurgie, la radiothérapie, l’oncologie médicale, l’anatomopathologie, la biologie moléculaire et la génétique.
Ces dernières années, plusieurs avancées ont eu un impact notable sur la vie des patientes, citons : les actions sur les modes de vie visant à la prévention, les tests d'expression génomique, une meilleure compréhension de la maladie, de ses voies d’activation cellulaires et protéiques ou encore le développement des thérapies ciblées, des techniques de chirurgie moins invasives, des reconstructions sophistiquées, des radiothérapies ciblées, plus courtes, qui concourent à améliorer la qualité de vie sans réduire les chances de guérison…

Une conférence avec des formats innovants

Le format des interventions sera volontairement court, 12 minutes par orateur afin de favoriser les échanges et offrir un rythme dynamique pour les congressistes qui nous suivrons en ligne avec des options de replay disponibles le jour même en dehors des sessions en direct. Les communications se tiendront en Anglais. 

Il nous parait essentiel, y compris dans cette crise COVID, de maintenir nos échanges et discussions dans et entre nos spécialités ainsi que de confronter nos pratiques à ce qui se fait dans d’autres pays, c’est l’essence même des JFIM.

Cette année nous élaborons le programme scientifique en partenariat avec nos consœurs et confrères d’Afrique du Nord, du Moyen Orient et des Émirats.

En cette période de pandémie, la localisation de DUBAI-UAE s’est imposée naturellement avec nos collègues du monde entier. Elle nous permet de réunir des intervenants en présentiel en provenance des différents pays dans des conditions de sécurité sanitaire et d’accessibilité optimales au regard des contraintes auxquelles nous devons nous plier.

En 2020, 2,3 millions de femmes ont été diagnostiquées avec un cancer du sein et au cours de ces 5 dernières années ce sont 7,8 millions de femmes qui ont été diagnostiquées avec cette pathologie, ce qui en fait le cancer le plus répandu au monde. Ces 40 dernières années les avancées en matière de prise en charge ont permis de doubler la survie des patientes et l’on estime qu’aujourd’hui 85 % des femmes survivent 5 ans ou plus après un diagnostic de cancer du sein.

Les progrès se poursuivent et des solutions se dessinent même dans des cas particulièrement difficiles comme le cancer du sein triple négatif avec des traitements par anticorps conjugués à une chimiothérapie.

Nous serons donc ravis de vous retrouver à Dubaï ou en ligne pour ce congrès dédié aux avancées récentes dans la prise en charge du cancer du sein.

Dr Luc Rotenberg / Dr Jean-Philippe Minart

Our latest ressources